Mauro Canfori

Autour du design

Page 2 of 5

The Cool Republic : focus sur le concept-store/blog design

« Le cool est-il mort ? « ,  « Peut-on attraper le cool comme la grippe ? » ,  « Est-il possible de courir plus vite que le cool ? » : Florian Masse  s’est posé ces amusantes et pourtant captivantes questions. Passionné de design, il lance alors The Cool Republic, concept-store online. Son objectif : « transmettre les bons plans design et lifestyle tout en poussant à la création ». Un pari réussi et par la même occasion, un pied de nez stylé à ceux qui osent encore penser que les meubles et accessoires un brin original et de qualité demeurent inaccessibles !

kussen house doctor-1000x1000

Sélections pointus, produits différents et innovants, designers d’avenir : précurseur, The Cool Republic marque notamment sa différence à travers des focus sur les designers et les créations de demain. Et ce, jusque dans les parutions du magazine en ligne, véritable source d’inspiration au quotidien, où le « cool » y est décliné sous toutes ses formes. Mobilier, luminaire, high-tech, déco… Sur des critères tels que la beauté, la fonctionnalité et si possible la rareté, les objets sont choisis avec soin . Parmi eux, les étagères TEEbooks, appréciées pour leur utilité comme pour leur discrétion, y trouvent leur place. Merci !

TEEwine, la nouvelle création TEEbooks

Il ne manquait plus qu’elle pour compléter la panoplie d’étagères murales design TEEbooks ! Modulable, simple et fonctionnelle : l’étagère à bouteilles TEEwine disponible sur l’e-shop TEEbooks, est aussi utile qu’accessible.

TEEwine - Blanc

« Quand on pense à un porte-bouteilles à usage quotidien, sur lequel on peut ranger même un contenant déjà ouvert, il n’y a pas beaucoup de solutions. J’ai conçu TEEwine en partant de cette problématique. »

Disponible dans les coloris blanc ou gris, en acier léger, l’étagère range-bouteilles pouvant supporter 3 contenants, saura se faire oublier pour mettre en valeur vos bouteilles de vin rouge, rosé ou blanc ainsi que toutes les bouteilles de même forme (bière, limonade, huile d’olive, bouteilles d’eau…). Dans la cuisine, le salon, la salle d’un restaurant ou encore celle d’un caviste : les boissons s’affichent sur les murs et se tiennent à portée de main.

Simple à installer,  peu encombrant et incontestablement moderne; le support avant tout fonctionnelle, laisse libre cours à votre imagination, se transformant au gré des envies et des besoins en véritable bibliothèque à nectars. Pour un aménagement d’intérieur original TEEwine est certainement l’étagère « casier à bouteilles » la moins encombrante et la plus design du marché.

« Ce n’est pas un objet sensationnel, mais comme les autres étagères de la collection TEEbooks, c’est une étagère à bouteilles (eau, vin …) pratique et facile d’utilisation. Le « spectacle » en cuisine c’est l’art de cuisiner, et pour ce faire on a besoin d’outils bien conçus, simples et fonctionnels. »

TEEwine - mise en situation

«Invention/ Design. Regards croisés » : quand science rime avec création

Pas de répit pour les amateurs de design ! Après leur réflexion sur la place du design au quotidien lors des « Expériences » de la 15e édition du festival Ddays à Paris, les curieux seront ravis d’étoffer le sujet à travers l’exposition temporaire « Invention/Design. Regards Croisés » au Musée des Arts et Métiers jusqu’au 6 mars 2015.

Organisée autour de l’essentiel, l’audace, le contexte et la curiosité, 4 notions communes au travail des inventeurs et designers, l’exposition pensée avec Sismo,  met en exergue « l’intelligence » des créations design. Simples vélos, ampoules, seaux à glace, manomètres, lampes d’Issey Miyake ou encore drone marin capable de dépolluer les océans : à travers une sélection de 100 objets, les visiteurs font  le lien entre les travaux des designers contemporains et ceux des savants et inventeurs.

 « Pas seulement un habillage de l’objet, mais la mise en forme d’une intelligence », le design se veut plus que jamais complémentaire à l’invention et à la production d’un nouvel objet. La preuve avec la célèbre marmite de Denis Papin, détourné pour un usage domestique avec Seb et dorénavant présente dans toutes les cuisines sous la forme d’un autocuiseur. « Le designer de demain, ce sera l’inventeur d’hier : à la fois ingénieur, praticien, partageant ses connaissances et allant là où on ne l’attend pas », assure Antoine Fenoglio, le fondateur avec Frédéric Lecourt de Sismo, studio indépendant de design et innovation. Voilà de quoi nous laisser méditer sur l’avenir du design à l’heure des impressions 3D notamment…

Une véritable plongée dans le travail des créateurs d’hier et ceux d’aujourd’hui à ne pas manquer !

 Invention / Design, l'affiche de l'expo

Invention / Design, l’affiche de l’expo

«Invention/ Design. Regards croisés »  jusqu’au 6 mars 2015 au musée des Arts et Métiers (60 rue Réaumur 75003 Paris ). Tarifs : 6,50€ ou 4,50€ (tarif réduit).

Dolce Vita, l’expo au Musée d’Orsay : le rationalisme dans l’Art décoratif italien

C’était il y a 100 ans et pourtant, il y a de quoi être impressionné par l’avant-gardisme de ces créateurs italiens ! C’est ce que l’on retiendra de l’exposition « Dolce Vita » au Musée d’Orsay à Paris jusqu’au 13 septembre. Véritablement plongés dans l’Art décoratif italien (1900-1940), du Liberty (ou art nouveau) au design industriel, à travers un parcours chronologique d’une centaine d’œuvres, les amateurs d’architecture et de mobilier y découvrent la genèse du « style italien ».

Marquant la naissance du « design » moderne, le style rationaliste se veut, dans l’architecture notamment, opposé à la définition de l’art de l’architecte comme « un des beaux arts ». C’est les débuts du design industriel pouvant tout à fait s’intégrer dans nos intérieurs contemporains. Lampe « Bilia » de Gio Ponti encore en production, bibliothèque « Infinito » signée Franco Albini, composée de casiers à abattants et étagères qui, cela dit en passant, n’est pas sans rappeler les étagères modulables TEEbooks et les bibliothèques design que l’on peut en faire… L’objet s’exprime par ses formes et sa fonctionnalité sans fioriture. Simplicité et fonctionnalité pour mots d’ordre, le mouvement né au début du XXe siècle influence toujours de nombreux créateurs et designer d’objet et de mobilier.

"Infinito" par Franco Albini

Bibliothèque « Infinito » par Franco Albini

Lampe « Bilia » par Gio Ponti

Du style liberty considéré comme l’art nouveau, en passant par le futurisme dont l’esthétique s’inspire du progrès et de la vitesse, jusqu’à la naissance du design industriel… Les artistes italiens développent leur propre vision moderniste, symbole du désir de progrès d’une nation en mutation. Ébénistes, céramistes, maîtres, verriers : tous travaillent en collaboration avec les plus grands artistes, donnant ainsi naissance à un « style italien » décennies après décennies. S’il se distingue encore à travers le design, la mode et l’art, le mouvement est pour la première fois mis en lumière au Musée d’Orsay. Une expo à ne pas rater !

Dolce vita ? Du Liberty au design italien (1900-1940) jusqu’au 13 septembre 2015 au Musée d’Orsay (62 rue de Lille 75007 Paris).  Tarifs : 11 euros (tarif normal)  / 8,5 euros (tarif réduit)

Plane Shelving, la gamme d’étagères designed by Sebastian Bergne

Vous êtes à la recherche d’étagères pour la maison ou le bureau, modulables, légères et originales ? Jetez plutôt un œil sur le nouveau système d’étagères conçu par Sebastian Bergne, bientôt disponible sur TEEbooks.com. Baptisés Plane Shelving, les modules résultent du travail soigneux de fine taule pliée et coupée au laser. Repoussant alors les limites de la matière, le designer industriel anglais insuffle un vent de légèreté et de simplicité dans nos rangements du quotidien.

Privilégiant une recherche sur la fonction de ses étagères sans pour autant faire l’impasse sur le style, le designer propose alors d’habiller les différents modules (disponibles en 45 cm  ou en 90 cm de largeur), de panneaux tantôt colorés, striés ou avec des motifs de losanges, également coupés au laser.

A empiler verticalement pour optimiser l’espace de rangement de manière astucieuse et fonctionnelle ou pour stabiliser une composition d’agencement plus personnelle, cette nouvelle collection  à découvrir ci-dessous, offre toutes les possibilités, tant sur les volumes que sur les finitions.

MauroBergne

La fabrication des étagères TEEbooks en Italie

Le gagnant du jeu concours TEEbooks-Facebook

Etagères murales TEEbooks

Étagères murales TEEbooks

Un ensemble d’étagères murales bien disposées, contenants des livres, des CD, des photos, des objets; le mur devient un tableau à admirer.
J’aime cette bibliothèque murale finement composée par le gagnant de notre jeu-concours.
On y voit toute la fonctionnalité des étagères TEEbooks, avec seulement 15 cm de profondeur.
C’est une vraie réussite, et maintenant on peut, comme nos clients nous le montrent dans la photo, simplement l’admirer.

Une «pile de livres», la Ptolomeo de Bruno Rainaldi

En parlant de bibliothèques design et de solutions originales pour ranger les livres, on ne peut pas oublier la «pile de livres» Ptolomeo de Bruno Rainaldi pour Opinion Ciatti.
Un Totem de livres à utiliser en toute liberté dans l’espace.
Il faut rajouter que Bruno Rainaldi avec Ptolomeo, fut le premier à proposer d’installer les livres horizontalement dans une bibliothèque.
Je ne peux pas aussi oublier Bruno Rainaldi parce que c’était chez lui dans son magasin Entrata Libera à Milan, en avril 2003, que j’avais exposé pour la première fois, ma collection de produits Teracrea.

La bibliothèque design Ptolomeo de Bruno Rainaldi

La bibliothèque design Ptolomeo de Bruno Rainaldi pour Opinion Ciatti

Etagères murales design TEEbooks

Étagères murales design TEEbooks

 

Voilà, je viens juste de terminer le montage de mes étagères murales.

14,40 mètres linéaires de livres fixés au mur de mon séjour.

6 tiroirs pour ranger mes affaires, télécommandes de la box, chargeurs des smartphones de toute la famille, clés, et tout ce qui normalement traine dans une maison et qu’on n’arrive jamais à trouver quand il le faut….

L’effet final c’est une bibliothèque design très minimaliste mais spectaculaire à même temps, les livres s’imposent et semblent flotter sur le mur que j’avais choisi de peindre d’une couleur vert/gris foncé.

Petit conseil : n’hésitez pas à peindre (comme je l’ai fais) votre mur de fond pour les étagères murales, il participera à mettre en valeur vos livres et vos CD.

Créez votre composition avec les étagères murales TEEbooks en cliquant ici.

Étagère design ou étagère « art design » ?

Dans une interview de 2011, le designer Enzo Mari disait que … «un objet nouveau mérite reconnaissance si (cet objet) change quelque chose dans l’action/comportement de l’homme. Si ce n’est pas le cas, c’est une simple variation sur le thème». Il rajoutait que «depuis trente ans, nous produisons des objets de design avec le seul bût de paraître différents l’un de l’autre (variations du thème). Il n’y a donc rien de nouveau».
Encore, «(ces objets) ne sont pas utiles à qui les achète, mais plutôt à qui les réalise/produit pour faire du profit. C’est légitime, mais on ne devrait pas remplir des magazines et des livres pour dire que ces objets contiennent quelque chose dont la société a besoin…»
Aujourd’hui contre ces «variations du thème» dont Mari parle, il y a «l’art design».
Ceci se développe de plus en plus et consiste à concevoir des objets pour produire de la «décoration»,  parfois même sans prendre en compte la fonction de l’objet.
En matière d’étagère murale, c’est le cas de Bookworm de Ron Arad pour Kartell.
«Qui peut mettre à la maison un objet pareil? Celui qui l’a conçu n’aime pas les livres et se moque de nous» dit Enzo Mari.
Je partage totalement la position d’Enzo Mari.
Je n’aime pas «l’art design» ni le «design tape à l’œil».
A l’objet sensationnel (et souvent même inutile), je préfère l’objet simple, utile, au service d’une action.
J’ai conçu TEEbooks en suivant le même principe.
L’étagère murale TEEbooks est un produit au service des Livres, des DVD ou des CD, dans la simplicité et la discrétion.

 

étagère bookworm de Ron Arad pour Kartell

étagère murale Bookworm de Ron Arad pour Kartell

« Older posts Newer posts »

© 2018 Mauro Canfori

Theme by Anders NorenUp ↑